Alecyne, la "Lumineuse" Index du Forum
Alecyne, la "Lumineuse" Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

°~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~°

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alecyne, la "Lumineuse" Index du Forum -> Règlement, Flood, Questions -> Présentations des personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lyra/Pandora
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 5
Localisation: Seule....Avec Toi
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,60
Race: Obscur,sage,Aérius et Hydros
Niveau: 1

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 09:27 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Nom :

Assakura

Prénom:

Lyra/Pandora

Âge:

9 ans

Race :

Lyra:Aèrius et Hydros /Pandora:Obscur et sage

Emploi/Occupation:

Aucune

Camp:

Thalgrarph

Niveau :

Niveau 1

Description physique:

Lyra est une petite fille a la peau blanchâtre,si pâle et fine ;qu'elle ressemble a une poupée de porcelaine. Sa peau ne parait jamais prendre une autre couleur que ce teint livide, même les rayon du soleil ne change pas la texture morbide de la petite fille. Son visage est mêlé de traits fins, d'un nez qui l'ai tout aussi et de fines lèvres rosées comme toute les petite fille de son âge .Ses yeux ne contraste en rien avec la couleur de sa peau, eu aussi très clair, ils sont de couleur très pâle, d'un bleu ciel d'été clair et sans nuage. Ils sont aussi translucide qu' inexpressif, le manque d'émotion dans le regard de cette si petite fille en était déroutant ; voir même effrayant. Lyra a des cheveux d'un blanc sans tâche, qui tout comme ses yeux et sa peau sont très clair. Les cheveux immaculés de la petite fille sont extrêmement longs, descendant jusqu'à ses chevilles, donnant l'impression qu'il ne se termineront jamais. Ils sont le plus souvent noué avec un fin ruban noir ou rouge orné d'une rose aussi rouge que le sang. Ses vêtements sont souvent du style gothique lolita, toujours de couleur rouge,noir ou blanche; il lui arrive très rarement de mettre d'autres couleurs a part lors des grandes occasions. Elle porte toujours un collier de velours noir en dentelle, qui avec sa rose rouge dissimule un lourd passée. Lyra porte le plus souvent de petit mocassin de couleur identiques a son vêtement.

Pandora quand à elle est en partit semblable a son double. Assis fine et petite qu'elle, il est pourtant malgré leur différence de les distinguer. Pour commencer les yeux de la petite sont de couleur rouge, une couleur rappelant la noirceur de son âme et la soif de sang qu'elle exprime. Son teint en revanche est le même, livide et cadavérique exprimant sans mentir ce qu'elle sème sur son passage. Ses cheveux de couleur similaire a son autre partit son court quand à eux, d'un blanc qui ne reste pourtant pas longtemps sans tâche.Ils sont courts lui arrivant à la base du cou et pas à un centimètre de plus Pandorra ne supportant nullement d'être gêner par quoi que se soit. La gamine a constamment dans ses cheveux une sorte de barrette qui contient deux roses qui la sublime merveilleusement. Ses vêtement sont toujours de couleur noir pour limiter au maximum la vision des tâches qui viennent constamment la peuplé. Elle porte un collier identique a celui de Lyra camouflant elle aussi une par d'elle qu'elle préfère cacher aux autres; les roses de couleur semblable a se qui l'enivre. Pandorra porte elle aussi des mocassins qui sont toujours de couleur opposé a son vêtement c'est-à-dire de couleur sang.


Description Morale:

La petite Scizophréne est de nature calme, souvent rêveuse, elle arbore une extrême gentillesse qui ne cache rien de malsain. La petite fille possède une bonté d'âme et une telle tendresse envers les autres qu'elle semble tout droit descendue du paradis. Lyra en plus de ses qualités, présente toujours un adorable et discret sourire qui se veut doux ne cherchant qu'à offrir son coeur à ceux qui l'entoure. La petite fille est extrêmement naïve et pacifiste, ayant une sainte horreur de la guerre, des batailles et de tous ce qui s'y rapporte. Lyra ne pense qu'aux autres, les faisant toujours passer avant elle-même et les laissant l'utiliser comme bon leurs semble. Très manipulable, elle ne se méfie de rien, ne mesurant pas le danger, croyant en la bonté d'âme de chacun peu important la race ou le camp. Câline, elle n'aspire qu'à aimer son entourage et être aimé en retour. Il est impossible pour elle d'en vouloir a qui que se soit, elle voit le bon côté des choses même lors des situations critiques . A cause de tout cela, elle semble enfermé dans une bulle où seul la bonté, la gentillesse,la tendresse règnent en seuls maître. Son coeur étant saturé par ses sentiments, il n'y a plus de place pour autre chose.

Pandorra pour sa part est violente, assoiffé de pouvoir; détruisant tout ce qu'elle touche. Son envie de tuer est démesurée, elle ne fait rien à demi-mesure, se fichant éperdument de ce que penses son entourage. Sa rage est si grande que son coeur en est noirci, dans son entre, il n'y a pas de place pour la compassion, la pureté ou la douceur. Tout ce qu'elle exécute est pour son propre intérêt, dans son monde, il n'y a qu'elle qui comptent. Passionnée par tout ce qui touche au sang, elle est une fervente adepte de la torture et se plais à voir les autres souffrir; surtout si la cause de celle-ci est du à elle. Néanmoins elle sais calmer sa fureur, ces rare fois sont lorsqu'elle se concentre pour effectuer des attaques où tout simple lors qu'elle s'entraîne. Elle n'as pas de but précis dans la vie si cela n'est que de détruire tout ceux qui se dresseras sur sa route. Impétueuse et fière, elle ne se laisse pas marcher sur les pied. Son seul désir est d'évoluer pour accroître , son savoir mais aussi et surtout ses pouvoirs. seul désir est d'évoluer pour accroître , son savoir mais aussi et surtout ses pouvoirs. Ne tolérant nullement l'indulgence et la faiblesse; elle est en perpétuel conflit avec Lyra.



Arme(s):

Lyra peut utiliser les armes de Pandorra tout comme Pandora peu utiliser les sienne;bien que se soit généralement sa partit sombre qui se batte. Elles se composent de:

-Un Kaginawa qui lui sert pour labourer, déchiqueter et mettre en lambeau la chair de ses ennemies.



-Un Daikyu de plus de 2m70 qui lui permet de tirer a distances.



-Un Yari qui est utile au corps à corps.



Histoire:

En ce jour de début d'hiver , le lever du soleil sur la forêt est un éblouissement. Soleil d'hiver aveuglant, réverbéré par la neige qui tenait au sol en raison du froid vif. Un froid mordant, transperçant la peau et gelant les âmes jusqu'à leur coeur. Dans un château réputé pour renfermer les pires secret, à l'intérieur d'une pièce sombre des hommes s'active autour d'une femme semi-conciente. Celle-ci poussait des cris de douleur,déchirant le calme des bois en faisant s'envoler les seuls oiseaux capable de vivre dans ce sinistre endroit, ces magnifiques cheveux argentés collant a son visage trempé. Ces yeux d'habitudes bleus devinrent violet, ces pupilles se dilatant tant la déchirure était intense. Dans son ventre,un foetus se débattait également, s'agitant dans les entrailles de sa mère,qui suffoquait de plus en plus. Une aiguille s'enfonçant progressivement dans la peau de celle-ci , pour atteindre le petit être qui ressentait la douleur de sa mère; une fois que le foetus fût atteint,un liquide semblable à du sang s'infiltrât doucement dans le corps du nourrisson se mêlant au gêne de cette être.Les sangles déjà trempées de sang, s'enfonçaient dans les poignets et les chevilles, lacérant la chair de la jeune femme a chacun de ces mouvements.

D'un regard qui se voulait agacé, un homme dissimulé dans le pénombre observait silence. Ne supportant plus les cris de la femme , il s'avança visiblement irrité et d'une voix imposante et froide;lança:

-"Faites donc taire cette femme, ces cris m'indispose."

D'une voix suffocante et entre coupé de cris, la jeune femme murmurat:

-"Vous....êtes l'hom...l'homme le plus....mèpri....méprisable....qu'il m'est ét...été donné de ren...contrer"

-"Tais-toi donc,tes propos ne m'intéresses en rien. Alors économise ta salive "

-"Il ne fa...faut être ig...ignoble pour fai....faire une telle cho....chose à sa pro...propre fille"

L'homme ne tenant plus,perdit son calme et saisit avec véhémence le cou de sa victime.D'une voix calme et posé toutefois il s'exprima.

-"Quel mot n'as tu pas saisi dans la phrase que je viens de dire, serais tu sourde? Ne dis plus mot sinon, je ne répondrais plus de rien; sache que si tu es encore en vie c'est uniquement parceque l'enfant que tu portes m'intéresse mais une fois qu'il seras nés crois bien que je ne porterais aucun intérêt a ta misérable vie aussi insignifiante et quelconque que toi."

La jeune femme abasourdit ne dit plus mot laissant l'homme au coeur sombre disparaître dans une autre pièce. Une fois l'expérience finit, la jeune femme fût raccompagné dans une chambre luxueuse,où elle fixa de sa minuscule fenêtre le bout du croissant de lune qui illuminant le ciel. Les regrets vinrent, la tourmenter, comme elle regrettais de c' être éprise pour cet homme qui semblait,si gentil, la rage s'empara de son esprit. Brusquement, elle se leva mais saisit d'une vive douleur, elle se rassit sur son lit; ne pouvant dans son état que fondre en larmes sur son oreiller.

Les jours défilèrent, se ressemblant tous par le lots de douleur qu'ils apportaient, la jeune femme avait l'impression que son supplice ne s'arrêterait jamais et sur ce point elle avait raison. Toute ces journées étaient similaires,pourtant une nuit d'automne, elle sentit sa petite fille bouger dans ses entrailles; le moment été venu. Ce soir était un ciel éclairé par une pleine lune d'une teinte rougeâtre, la future mère, hurlait de douleur, ce n'était pas une douleur semblable aux autres, celle-ci était une douleur libératrice; un sentiment de profonde béatitude s'empara d'elle et une certitude l'envahi,elle en était sûr , ce soir elle donnerait vie à sa fille et elle la protégerait envers et contre tout.

Cela faisait plusieurs jours que son bébé était nés, la jeune femme était fasciné par ce petit être qui bougait tout contre elle,s'exprimait et pleurait chaque fois qu'il ne sentait plus sa présence. Chaque matin, on lui arrachait son nourrisson des bras pour lui faire subir les expériences lubrique de son père biologique. Révoltée par ce manque de considération, la jeune mère prit son enfant et faisant appel à une force phénoménale, elle parvint a s'échapper de la forteresse. S'extirpant avec férocité des griffes des gardes, parvenant tant bien que mal à la lisières de la foret son enfant dans ses bras. Alerté par tout ce bruit, le père de l'enfant se réveilla et partit à la recherche de la femme. Terrée dans un buisson, elle observait et écoutait ce qui se déroulait autour d'elle ; telle une louve à l'affût. Son regard perçant, scrutait tout les mouvements des gardes autour;lorsqu'une main lui saisit violemment le cou.

-"Je t'offre mon hospitalité et toi sale traîtresse tu t'enfuis en emportant le fruit de mes recherches."

L'homme enivré par une rage nouvelle, saisit la mère du nourrisson par le bras , en la propulsant avec force sur l'un tronc d'un arbre qui se trouvait à proximité. Resserrant sa prise sur le cou de la jeune femme;tout en continuant à la plaquer contre l'arbre.

-"Donne moi,une seule bonne raison,une seule de devoir prolonger ta vie piteuse et de te garder au sein de mon château."

-"Jamais cet enfant ne survivras sans sa mère. Pensez au moins à l'avenir de cet enfant; rendez vous compte que c'est votre propre fille."

Le jeune homme,éclata de rire,un rire dont le ton se voulais ironique. C'est la voix légèrement enraillé qu'il resserra son emprise.

-"C'est vraiment pathétique,de toute ma vie je n'ai jamais entendu pareille ineptie. Cet enfant n'a besoin de rien et surtout pas de toi,tu risquerais de mettre en péril mes précieux projets. Tu ne m'es d'aucune utilité particulière et je ne suis pas conservateur".

La petite fille avait grandi, elle avait à présent 6 ans et pour la première fois son père toute heureuse; elle se prépara de façon soigné. Elle prit tout son temps s'attendant à une surprise pour son anniversaire. Pandora courut dans les couloirs bousculant aux Pas sages qu'elle que personne s'excusant à la vas vite. L'argenté ouvrit le porte de la salle du trône elle était sombre son sang se glaça dans ses veines; son pouls s'accéléra lorsqu'elle sentit une main se poser sur son épaule.

-"Pandora je ne tournerais Pas autour du pot sa fait un moment que tu as l'âge pour la mission que je vais te confier. Soit en digne tu part demain .."

Pandora était déçu déjà elle ne l'écoutait plus. Les paroles de son père la blessait au plus profond d'elle il le savait parfaitement. Pourtant il continua à débiter ces mots qui comme des poignards lacéraient le coeur de Pandora. Tous ce monde qu'elle s'était crée autour de sa rencontre avec son père s'écroulait comme Châteaux de cartes; ses rêves se brisèrent Et des larmes perlèrent sur ses joues de porcelaines.

-"Pandora saisit mes dires Ton manques de réaction m'afflige mais ne t'inquiete donc pas là où tu iras tu t'endurciras. Bien, loin de moi l enivre de te chasser mais tu peux disposer."

Sans dire mot, la petite fille fit volte face et courut pour fuir loin de cet homme.Toutefois avant de disparaître totalement, elle cria une phrase qui résonna dans tout le château.

-"Votre méchanceté creusera votre tombe."

Le voyage de la petite princesse, avait été long. Durant celui-ci, elle n'avait cessée de penser à la réaction qu'avait eu son père . Elle était pour elle incompréhensible et cela l'attristait au plus haut point. Du haut de ses six ans , Pandora était la plus jeune de tout les enfants rassemblés sur le navire. Tandis que les autres chahutaient dans le bateau,elle observait apeuré ; en se demandant quel était l'object de leurs destination . Les autres n'avaient pas l'air de venir du même milieu social qu'elle ils étaient peu soignés et mal vêtues. Ils s'amusaient tous insouciant , sauf Pandora qui restait seul dans son coin. Le bateau accosta sur l'île et des hommes débarquèrent les enfants. traversèrent le camp, visiblement apeuré par cet encadrement semi-millitaire. Tous les enfants furent conduit dans un espace clôt où une estrade trônait .Quasiment tous pleuraient, réclamant pour certain leurs familles pour d autres leurs ruelles qui leurs servaient d'habitat. A cet instant, Pandora vit un homme qu'elle connaissait que trop bien , c'était le bras droit de son père qui commença à s'exprimer.

-"Bonjour à vous,cher enfants ,vous vous demandez sûrement ce que vous faites ici? Eh! bien vous demeurerez dans l ignorance jusqu'à demain.Pour l instant, je vais procéder à l énumération de vos noms ou prénom vous levez la main et votre compagnon de chambre viendras vous chercher."

Pandora attendit, comme tous l'appel de son prénom pour sortir de cet endroit où régnait une chaleur suffocante. Lorsque son prénom fût prononcé,que l'homme s'arrêta et scruta la foule pour voir si il s'agissait bien de la fille de son supérieur. Il crut tout d'abord à une méprise, en la voyant partir avec son colocataire; il n'eus plus de doute et troublé , il reprit son énumération. Pandora avait suivi sans rien dire son colocataire, qui lui aussi semblait surpris de la voir. Le jeune garçon possédait de longs cheveux blonds platine avec une allure frêle mais elle ne put voir son visage. Pas un mot ne fût échangé pendant le trajet. Pandora avait observé que tout les gens qui se trouvaient sur leurs chemin observaient son le jeune garçon avec respect. La chambre ressemblait à une cellule, elle était sombre et minuscule, seul une fenêtre éclairait la pièce; une petite ouverture placé en hauteur mais d'une taille trop petite pour y passer. Ce ne fût que dans celle-ci que le jeune homme blond se tourna vers elle et elle pu enfin voir son visage. Le petit garçon avait les traits fins pourtant une énorme balafre apparaissait sur son visage : partant du côté droit de celui-ci et descendait jusqu'à son cou. Ses yeux bleus ainsi que la peau blanche et laiteuse ressortait du pénombre.

-"Bonjour Pandora ! Je te souhaites tout d'abord la bienvenue ; mais c'est un euphémisme. Toutefois je souhaiterais savoir qu'es qu'une qu'une aussi petite fille vouloir t'offenser, fais ici?"

-"Je ne vois aucune offense à vos dire,mais je vous remercie pour cet acceuil. Figurez vous que je suis dans l'ignorance , mon père tenait absolument à ce que je veines ici.Il prétends vouloir m'endurcir."

-"C'est un peu excessif comme solution, petite princesse."

Au même instant, un homme vêtue d'une tenue militaire pénétra d'un pas de sénateur dans la pièce et observa avec dédain les deux enfants.

-"Le balafré!"

Immédiatement, le petit garçon se raidi et ses yeux fixait un point fixe sans ciller.

-"Tu es chargé de t'occuper de cette petite. Monstrueux comme la pauvre devrait souffrir mais je croit en tas réussite, tu ne devras pas échouer car lors "Le fameux jour" il n'y aura aucune espèce de pitié. Tu as un ans pour la transformer en guerrière."

-"Je m'acquitterais de son enseignement et je m'engage à faire d'elle la meilleur du camp."

-"Tu es bien sûr de toi et ton ambition te mènera peu être loin qui sais. Cependant il lui faudra être bien plus forte que tout le camp si elle veut survivre dans ce monde. Bien je vais vous laisser , n'oublie pas que les mois passent vite."

L'homme partit aussi vite qu'il était venu, le petit balafré, se tourna vers Pandora avec un air attendri toute trace de la froideur qu'il avait auparavant avait disparu laissant place à un visage d'enfant. Face à ce changement de comportement ,Pandora resta de glace,elle était apeure et s'effondra en larme poussant des plaintes à peines audibles ; finissant par s'évanoïr d'épuisement. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, il faisait nuit, la lune resplendissait éclairait de ses rayons argentés le camp. Ces fins rayons, pénétrèrent dans la chambre pour parvenir jusqu'au deux enfants.

-"Tu es enfin réveillé, toute ces émotions ne devraient pas t'être affublés."

-"Je suis navré de vous avoir causé du tord."

-"Ne t'excuse pas , c'est normal que tu ais eu cette réaction toute cette pression risque de t'affaiblir . C'est pour cela que je t'entraînerais pour que tu deviennes la meilleur et que tu puisses rester de marbre face à la méchanceté et la malveillance de ceux qui t'entourent."

-"D'accord ! Je ferais tout en retour pour être une bonne élève."

-"Au faites mon prénom est Tsuki."

Sur ces mots ,le petit garçon serra Pandora dans ces bras . La petite fille peu habituer à ce genre d'élan , fût surprise mais la chaleur de Tsuki , l'appaîsa et elle s'endormit.

************************

Les mois qui suivirent furent éprouvant pour la petite aux cheveux d'argent. Le soleil barbare brûlait la peau des enfants lors des entraînements, la végétions environnantes lacéraient leurs membres; d'ailleurs nombre d'entre eux moururent de maladies diverses et variés. Cette île en apparence acceuillante se révélait être un ennemie redoutable et implacable. Le jour qui déterminait leur survie a tous approchait même si les enfants ne se doutaient de rien. Tsuki entrainait Pandora de façon intensive et acharné.

Un soir ,Tsuki réveilla la petite fille et la conduisit sur une place où tout les enfants était réunis. Leurs entraîneur les entouraient . Pour la première fois Pandora fût sûr d'elle ; elle ne savait pas ce qu'elle devait affronter mais elle ferait tout pour remporter la victoire et ainsi rendre Tsuki fière d'elle. Toutefois, une chose l' intrigua ,Tsuki était le plus jeune des entrânneur et cela de loin; il était un enfant tandis que les autres étaient tous des hommes d'âges mûrs . L'argenté n'eus pas le temps de s'attarder sur ses réflexions , des hommes armés parquèrent les enfants et les conduirent dans un bâtiment sombre et totalement fermé.

Ils furent tous bousculés dans une pièce, où des chaises étaient disposés devant un grand écran . Fasciné , les enfants s'installèrent en attendant impatiemment le début du film. Les images défilèrent,toutes plus horribles les unes que les autres , des corps déchiquetés,des armes,du sang,des cris , des râles et ces paroles qui revenait a chaque instant :"Bats-toi ou meurs." La scène se répéta pendant des semaines entières.

Il étaient une trentaine d'enfants dans une pièce sombre éclairé simplement par la faible lueur d'un néon qui grésillait. Devant eux il y avait une arme démonté, il avait un temps impartit pour la remonter correctement ; sous la menace d'une arme pointé sur leurs tempes. Les petites mains innocentes s'activaient pour éviter la mort qui les attendaient si il échouaient. La sonnerie du réveil retentit et des détonations retentirent. Pandora essoufflé, le regard vide et apeuré; observa son pistolet fumant. Elle venait d'assassiner celui qui la menaçait sans même voir son visage. Quittant des yeux le corps inanimé,elle jetta un regard circulair dans la salle . Six,ils n'étaient plus que six à avoir survécu; ils se regardaient mutuellement inquiet.

Les jours défilèrent et le moment des au corps-à-corp étaient venus . Armés d'un simple couteau de broussaille, ils furent lâchés en pleine jungle ; il ne devait rester qu'un survivant, un seul. La pleine lune argenté guidait les pas de Pandora, ses mouvements étaient précis et furtifs; toute trace d'humanité avait disparu de son esprit. Tout ce qui l 'importait était sa survis, alors elle bondit un à un sur ces déchiquetant tout ceux qui étaient à sa portés , tranchant des gorges ; elle n'était plus qu'un animal assoiffé de sang et défendant sa vie. Toute lucidité c'était envolé , laissant place à une bestialité sans nom et à une rage destructrice.

Le carnage avait été sanglant , la lune éclairait d'une teinte rougeâtre et la petite princesse, les vides d'émotions observa la tuerie au milieu du quel elle trônait. Une voix , comme un monstre intérieur lui murmurait ces mots comme une incantation:"Déchire, écorche,tue......". De leurs écrans de contrôle ,les gardes et la scène avec effarement et dégoûts. Pourtant, un homme dans l'ombre , observait la scène avec un ravissement non contenue. D'une voix lente et royal; il annonça:

-"Lâchez les gardes et les chiens. Je veux voir de quoi elle est capable. Je la veux vivantes mais pas intacte."

était comme un animal apeurée, elle courait dans cette foret profonde sans savoir où elle allait . A l 'affût du moindre bruit en se terrant dans l'ombre lion les aboiements féroces des chiens se faisaient entendre. Ils flairaient la piste de l'enfant, arrivé prés d'elle; ils bondirent tout crocs dehors. Pandora jaillit des buissons ,elle se rua sur eux sa machette en main, elle trancha des membres, des cou dans un flot de sang ahurissants. Plus déterminé que jamais, la petite fille s'en sortit les deux bras ensanglantés et meurtris par les morsures de chiens. Accroupis prés d'un chien qui agonisait dont elle caressait la fourrure taché de sang et lui murmura.

-"Tu ne souffriras plus à présent,là où tu iras ton âme seras apaisé mais je ne connais pas la foret aussi bien que toi;alors tu vas me guider."

La petite fille aux cheveux d'argent , pris le contrôle de l'âme du chien et le suivit dans la foret.Un sourire médisant se dessina sur les lèvres de l'homme.

-"Jusqu'où iras tu pour me surprendre Pandora . Lâchez les soldats d'élites je veux voir comment elle se débrouille face à des hommes entrainnés. Alors Tsukiko, il se pourrait que j'ai trouvé plus monstrueux que toi. Qu'en penses tu?"

-"A quoi bon vous le dire vous vous en moquez. Je n'ai pas de temps à perdre en discution stérile."

Tsuki visiblement irrité, partit à la recherche de sa protégé, peu lui importait son changement d'attitude , il ne voyait en elle que son petit oiseau blessée lâcher dans la cage au lion. Pandora suivait l'animal dans les broussailles, essoufflés par leurs courses. Les gardes se rapprochaient de plus en plus d eux et Pandora trébucha sur un énorme tuyaux. Elle resta interdite un moment puis compris il s'agissait d'un câble électrique; une idée lui vint. Elle grimpa dans l'arbre suivit de prés par le chien en attendant l arrivé es gardes. Lorsqu'ils furent à l endroit voulus, elle sa machette qui sectionna le câble en deux dans une gerbe d'étincelle. Le sol étant mouillé, les gardes furent électrocutés. Les compagnons s'élancèrent vers la sorti lorsqu'une pluie de flèches s abattit sur eux. Surprise Pandora se réfugia justesse dans un talus.

-"Ce n'est pas passé loin , n'es ce pas mon chien?"

La petite fille ne ressentant plus la présence du chien, le chercha de ton côté. Elle le retrouva empalé par des lances qui le transperçaient de part en part. Horrifié elle voulut crier mais une main l en empêcha . L'argenté fit volte face et vis Tsuki qui lui souriait, épuisé, elle se réfugia dans ses bras et s'endormit. Durant toute la période de sa convalescence, son sommeil était ponctué de cauchemars tous plus atroces mais si réelles. Cela faisait un mois qu'elle dormait et lorsqu'elle rouvrit les yeux, un Tsuki immatériel se tenait devant elle .

-"Comment suis je arrivé jusqu'ici?"

-"Il t'ont endormit pour te transporté avec eux jusque chez ton père. Tu les as vraiment effrayés."

Un sourire sadique s'esquissa sur les lèvres de la fille de l'homme au masque de cristal et un air médisant s'afficha sur ses traits.

-"Alors je suis devenu la meilleure et j'ai su te faire honneur."

-"Détrompe toi Pandora, ton coeur est noir et la rage obscurci ton jugement. Je te pensais différentes de ton père mais au final vous êtes pareilles."

-"Jamais je ne serais comme ce monstre, jamais tu entends."

Pandora avait crié si fort que l'illusion s'était dissipé mais elle continua à psalmodier doucement ses paroles incompréhensible:"Je ne suis pas comme lui,non pas comme lui , non jamais...."

-"A qui ne veux tu pas ressembler Pandora?"

Le sang de l'enfant ne fit qu'un tour , les yeux écarquillés par la peur, elle se releva et vit son père qui arborait un sourire narquois son tout en la fixant avec insistance;qu'elle ne put voir car son visage était dissimulé derrière ce masque de cristal noir qui lui donnait un air froid .

-"Qu'avez vous à m'épiez ainsi ?"

-"Es-ce-donc interdit de t'observer?"

-"Admirez moi autant que vous voulez, si cela peu vous faire plaisir. Je m'enfiche,je suis fière d'exposer mes traits pas besoin de masque pour dissimuler la disgrâce de mon visage."

-"Me haïrez tu toi qui est chair de ma chair et sang de mon sang?"

"Vous haïr voudrez dire que je vous accorde de l'importance et que votre existence influe dans ma vie;Hors ce n'est pas le cas. Ne vous en déplaises, je souhaiterais dormir bonne nuit."

-"Tu veux te reposer. Bien tout souhait seras exaucer."

Dans un sursaut terrible,Pandora se réveilla , le corps en âge et le souffle court. Son rêve avait été atroce et lorsqu'elle ouvrit les yeux. Les ténèbres l'entouraient,elle se tenaient appuyer au mûr en cherchant à tâtons un interrupteur . Ces efforts furent vint mais ses yeux commençaient à s'habituer et elle constata avec une certaine horreur qu'elle se trouvait dans une pièce privé de fenêtre,de porte et surtout de lumière. Elle n'avait pas la crainte de l'obscurité mais ce trouver dans cet espace clôt éveillait en elle l'éveil de souvenirs qui la hantait comme des fantômes.Plusieurs jour avait fini par la faire fuir le soleil. Elle ne sortait que la nuit . La faucille d'or brillait dans le ciel et la petite fille s'assit paisiblement au pied du saule pleureur qui se trouvait au bord de la rivière.

Quand soudain, elle la vit , c'était une petite fille frêle qui se tenait de l'autre côté du pont. Elle avait une beauté enfantine et pure sur le visage;ses traits fins ne présentait une douceur infini. Ses longs cheveux brillaient à la lumière de la lune en s'agitant au gré du vent glacé nocturne. Pandora était captivé,elle la suivit des yeux,la fine silhouette qui tombait du pont et prit un certain temps avant de s'élancer pour la secourir. Elle plongea et tira le corps jusqu'à la berge. La fille aux longs cheveux,toussa et d'une voix douce s'exprima tout en s'inclinant.

-"Excusez-moi pour les soucis que je vient de vous causer. Je m'appelle Lyra."

Depuis cette nuit,les deux petites filles se retrouvaient ne parlaient pas;elles passaient leurs temps à se contempler comme si elles étaient fascinés l'une par l'autre. Un jour pourtant, Pandora brisa le silence en posant diverses questions, elle voulait mieux connaître celle avec qui un lien unique venait de s'installer.

-"Lyra parles moi de ta famille?"

-"Ma famille...?"

-"Oui ceux avec qui tu vivais chaque jour?"

-"Je vivais dans un orphelinat malheureusement il c'est envolé."

-"Comment sa envolé?"

-"Je ne sais pas, j'étais allé chercher des médicaments pour notre fausse vrai maman et lorsque je suis revenu il y avait juste des cendres."

-"Quelqu'un vous en voulait?"

-"Non pourquoi donc c'est absurde. Il y avait juste un homme debout à côté qui m'as regardé avec un drôle d'air"

-Ces souvenirs te font-il-mal?"

-"Mon coeur ne saurait trahir mes sombres pensées."

-"Alors ne dit plus mots,je ne veux pas te faire souffrir mêmes indirectement."

-"Merci beaucoup pour ta sollicitude Pandora."

Les deux petites filles se turent, le ciel se faisait menaçant. Les nuages gorgées d'eau, venaient vers eux.

-"Où vas tu pour te protéger de cette pluie."

-"Sûrement sous un pont ou dans un terrier."

-"Tu ne vis chez personne?"

-"Non,cela fait six jours que je m'y suis enfuit."

-"Alors, vient chez moi . Tu y seras a l'abri."


Lyra et Pandora pénétrèrent les mains l'une dans l'autre dans le hall. Le père de Pandora ,chose inhabituel, se tenait dans le grand escalier central . Un éclair traversa le ciel et un flot de lumière jaillit; éclairant la sombre salle. Les deux petites filles ne virent pas l'homme qui les suivaient des yeux sans ciller et se dirigérent vers la salle à manger. Après un repas copieux, Pandora indiqua à son amie une chambre pour y passer la nuit. Lyra allongé sur son lit ,les bras croisé sur sa poitrine; observait les étoiles. Quand soudain, une main douce , caressa son dos avec une lenteur puis remonta se perdre dans ses longs cheveux . Prise d'un intense frison, Lyra fit volte face et vit installer félinement sur le lit un homme qui lui était inconnu. Lorsqu'elle tendit la main pour le toucher; il disparu. Elle finit par sombrer dans un sommeil réparateur. Le lendemain,Pandora et elle se baladait dans le château en se tenant la main soudain Lyra s'arrêta devant une salle qui était ouverte.

-"Qu'y a-t-il-Lyra"

-"Regarde,il y a un homme dans cette pièce."

-"Où cela ?"

-"Tu ne le vois pas viens,regarde!"


Lyra pénétra dans la salle entraînant derrière elle Pandora . La pièce était sombre et poussiéreuse; il faisait froid et les meubles étaient recouvert. Lyra lâcha la main de Pandora pour s'approcher du mur qui arborait un tableau recouvert d'un linceul blanc. La petit fille commença à tirer sur celui-ci.

-"Vous ne devriez pas être ici."

Les deux petites firent volte-face, le père de Pandora se tenait à l'embrasure de la porte. Les deux bras croisés sur son torse. D'un pas calme, il passa devant Pandora qui le regardait tétanisé et s'arrêta devant Lyra . Elle en était sûr c'était lui qu'elle avait aperçu hier soir mais en se plongeant dans ces yeux,elle fut s'assit d'une vive panique et après avoir poussé un cri, persan; elle s'enfuit du château.Pandora voulut s'élancer la rattraper , mais son père la retenu fermement par le bras.

-"Tu ne devrais pas t'attacher à des personnes que tu connais à peine . Tu risquerais ...."

-"Pas d'être seul et mal aimé comme vous en tout cas."

-"Tu risquerais de tuer inutilement des gens innocents. Ne vois donc tu pas que tout ceux que tu aimes, où ceux qui s'approche ou qui s'intéresse trop à toi ; finissent par rejoindre l'autre monde. Tu n'est pas un ange détrompe toi, tes mains sont tachés du sang de ta défunte mère, de celui-ci t'as tout appris et de bien d'autres que je ne puis citer tant il sont nombreux. Voudrais-tu-aussi le sang innocente pour te satisfaire? Met-toi bien sa dans la tête personne ne t'aime , ni ne t'aimera dans tout cette immensité."

Quelque chose se brisa, dans le coeur de la petite et tout éclat disparut. Ces yeux de verres scrutait le vide et elle murmurait les paroles d'une chanson incompréhensible. La nuit suivante, l'homme pénétra dans la pièce sombre qui servait de chambre à la fillette. Elle était allongé sur son lit , il tendit la main vers son cou froid et ensanglanté .

-"Pauvre chimère, tu n'as pas su trouver ta voix . Je te donnerais une raison d'exister même contre ton gré."

Lyra avait de la peine, elle voulait revoir son amie, alors, elle s'infiltra dans le château au court de la soirée. A peine fût elle entré les gardes se ruèrent sur elle.

La petite fille ouvrit difficilement les yeux, une lumière l'aveugla puis des visages à l'allure chirurgicale. Il étaient muets , seul l'oscillateur résonnait dans la pièce . Puis ils appartient la laissant "seul" dans la pièce.

******************************************************************************************

-"Lyra.....Lyra tu m'entends?"

-"Oui , je t'entends Pandora.....Mais où es-tu?"

-"Je suis toi et tu es moi."

-"Mais que dis-tu?"

-"Après ton départ, je me suis suicidé. Mon père,sais que mon pouvoir est grand et pour ne pas perdre un tel atout. Il a implanté en quelque sorte mon esprit avec le tiens. Cela fait plusieurs jour que nous partageons le même corps.

*******************************************************************************************************




Lyra/Pandora fut créer sans être parfaite pour autant. On pourrait croire que deux personnes réfléchissant ensemble, agissant ensemble et combattant ensemble ; valent mieux qu'une. Mais qu'en est-il-si dans le même corps,la notion du bien et du mal n'est pas la même? Et si tout les efforts pour comprendre l'autre sont vain? Es-ce-là la définition de la perfection?




[color=#660000]Loisirs/Passetemps:Flâner et se battre.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 09:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Argentine
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mai 2008
Messages: 78
Localisation: Au coeur de la Forêt de Brume
Masculin Verseau (20jan-19fev) 虎 Tigre
Point(s): 37
Moyenne de points: 0,47
Race: Dessinateur
Niveau: 5

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 21:44 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Enfin validée officiellement ^^

Magnifique texte ! Rien à dire c'est très agréable à lire ^^

Bienvenue à toi enfant tourmantée qui recherche la perfection...peut être la trouveras tu dans les méandres de ton désespoir ?

Qu'est-ce que le bien et le mal et qu'est-ce qui différencie ces deux intriguantes choses ?
~~~~~~~~~~~~~~~~


Revenir en haut
Lyra/Pandora
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 5
Localisation: Seule....Avec Toi
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,60
Race: Obscur,sage,Aérius et Hydros
Niveau: 1

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 23:20 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Je te remercie Argentine.

Ma vie n'aura de cesse que de trouver une réponse à ces questions.


Revenir en haut
Lee-An
Ambassadeur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Juin 2008
Messages: 29
Localisation: Dans mon ambassade
Masculin Lion (24juil-23aoû) 龍 Dragon
Point(s): 15
Moyenne de points: 0,52
Race: Dessinateur
Niveau: 6

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 23:24 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Bienvenue bel enfant...

Questions épineuses...je vais y réfléchir profondement.
~~~~~~~~~~~~~~~~
L'artiste qui à tout sacrifié pour ses oeuvres ne vit que pour céer. Le voleur qui a passé son temps à s'emparer des oeuvres sans remords n'a pourtant jamais trouvé le bonheur...


Revenir en haut
Lyra/Pandora
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 5
Localisation: Seule....Avec Toi
Féminin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 3
Moyenne de points: 0,60
Race: Obscur,sage,Aérius et Hydros
Niveau: 1

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 03:22 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Merci pour l acceuil pour ma petite personne.

La reflexion commune est peu etre une bonne solution .

Qui sais Question Seul le tortueux chemin de l avenir nous le montreras.


Revenir en haut
Hélios
Employés à Thalgrarph

Hors ligne

Inscrit le: 22 Juil 2008
Messages: 9
Localisation: Au coeur de tes pires cauchemars
Féminin Verseau (20jan-19fev) 鼠 Rat
Point(s): 5
Moyenne de points: 0,56
Race: Obscur/Itrox/Volt et Charmeur
Niveau: 1

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 01:38 (2008)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~° Répondre en citant

Bienvenue à toi, nous aurons sûrement maintes occasions de nous rencontrez jolie demoiselle.
~~~~~~~~~~~~~~~~
Je suis la sombre lueur de Thalgrarph, le dieu Soleil, Hélios


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:11 (2018)    Sujet du message: °~~°~~° Lyra/Pandora °~~°~~°

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Alecyne, la "Lumineuse" Index du Forum -> Règlement, Flood, Questions -> Présentations des personnages Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com